Interdiction de la vape à travers le monde

0
241
Interdiction de vaper

Ca y est, les vacances d’été arrivent. Enfin… Lors de la trêve estivale, vous aurez peut-être l’occasion de vous déplacer à l’étranger. Sachez, cher vapoteur, que vous n’êtes pas le bienvenu partout dans le monde. L’interdiction de la vape se poursuit à travers le monde. L’OMS, vous l’avez compris, reste résolument hostile au vapotage. Les raisons ne sont pas très avouables mais il n’en demeure pas moins que les conséquences sont dramatiques pour beaucoup de pays dans le monde. Et pour des raisons triviales, les gouvernements de certains pays dans le monde ont décidé d’éradiquer la vape. C’est l’OMS qui a dit, alors c’est vrai, vous comprenez ? Et puis, on a signé la FCTC. Donc voilà…

Le Mexique vient de signer

Profitant de la Journée Mondiale Sans Tabac, le 31 mai dernier, le Mexique a signé un décret interdisant la cigarette électronique dans tout le pays. L’OMS, dans un communiqué du 21 juillet 2021, se félicitait de l’interdiction de vente des produits de la vape dans 32 pays. Le Mexique a donc rejoint la liste. Le communiqué du président mexicain, Andres Manuel Lopez Obrador , fut pour le moins explicite : « C’est un mensonge de dire que les nouveaux produits, les vapoteuses, sont une alternative aux cigarettes », ajoutant que les e-cigarettes sont « également mauvaises pour la santé. Le président mexicain a bien appris sa leçon en faisant fi, une fois de plus, de la science et de la notion de réduction des risques. Derrière ce triste constat, on sent une fois de plus l’influence néfaste de Michael Bloomberg comme ont peu le lire dans le communiqué de l’OMS.

« Plus d’un milliard de personnes dans le monde fument encore. Et tandis que les ventes de cigarettes ont chuté, les cigarettiers ont lancé la commercialisation agressive de nouveaux produits – comme les cigarettes électroniques et les produits du tabac chauffés – et ils ont fait pression sur les gouvernements pour qu’ils en limitent la réglementation. Leur objectif est simple : rendre une nouvelle génération dépendante à la nicotine. Nous ne pouvons accepter que cela se produise. »

Michael R Bloomberg – Communiqué de l’OMS du 21/07/2021

Avec les 1 milliards de dollars engagés dans la FCTC*, M. Bloomberg a les moyens de se faire entendre. Cela dit, l’OMS déplore qu’il reste encore 84 pays qui n’ont encore pris aucune mesure contre le vapotage. Les vilains ! La FCTC y pourvoira, n’en doutons point.

*Convention Cadre le l’OMS pour la Lutte Anti-Tabac en français.

Où peut-on vaper ?

Avec 195 pays, la liste serait trop longue à exposer ici. Mais concernant l’interdiction de vente des produits de la vape, on peut citer, outre le Mexique, l’Inde, l’Argentine, Bahreïn, le Brésil, Brunei, le Cambodge, la Corée du Nord, l’Égypte, l’Éthiopie, la Gambie, l’Inde, l’Iran, l’Irak, la Jordanie, le Koweït, le Liban, la Malaisie, l’île Maurice, la Palestine, Oman, le Panama, le Qatar, Singapour, le Sri Lanka, le Suriname, la Syrie, la Thaïlande, le Timor oriental, le Turkménistan, l’Ouganda, l’Uruguay ou encore au Venezuela.

On peut aussi citer le cas ubuesque de l’Australie. Chez nos amis océaniens, la nicotine est interdite de vente, d’achat et d’utilisation. Du coup, vous avez le droit d’acheter du matos, mais pas de e-liquides nicotinés, sauf à avoir une ordonnance médicale.

Conclusion

Concernant l’usage, les réglementations sont plus ou moins floues et diffèrent pas mal selon le pays. En attendant, si vous avez l’intention de passer vos vacances à l’étranger, nous vous conseillons d’aller faire un tour sur le site de Tobacco Control Laws (en anglais). Pour chaque pays, vous trouverez un onglet consacré à la e-cigarette. Si un doute subsiste toujours, n’hésitez pas à contacter l’ambassade du pays de destination. Attention, certains ne rigolent pas du tout avec la vape. Citons, au hasard, la Thaïlande. Ce magnifique pays bien connu pour son tourisme …….. son tourisme tout court. Les lois ne sont pas bien claires. En revanche, certains étrangers ont pu faire un séjour en prison après avoir été arrêtés avec une vape en main, dans la rue. Comme il est illégal d’en acheter et importer, l’interprétation peut être erronée avec un policier un peu trop zélé. Du coup, vos vacances de rêves pourraient se finir en cauchemar. Mieux vaut laisser votre matos en France.

Alors, bonnes vacances et bonne vape … ou pas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.