Les cigarettes électroniques comme potentiel réduction des méfaits du tabac

0
16

 Les cigarettes électroniques comme potentiel réduction des méfaits du tabac : Sondage en ligne d’utilisateurs d’e-cigarettes

Résultats d’un sondage en ligne d’utilisateurs de cigarettes électroniques

Heavner, Dunworth, Bergen, Nissen, Phillips (Novembre 26, 2009)

Dernière version disponible : tobaccoharmreduction.org/wpapers/011.htm

Résumé

Les cigarettes électroniques (e-cigarettes), qui ont fait un bond de popularité en 2008, peuvent être le dispositif le plus prometteur pour la réduction des méfaits du tabac. Les cigarettes électroniques offrent une vapeur de nicotine sans les produits de combustion qui sont responsables de la quasi-totalité des effets de la cigarette sur la santé. A part des comptes rendus anecdotiques, il y a peu d’informations sur qui utilise des cigarettes électroniques, et sur les gens qui passent de la cigarette à la cigarettes électroniques dans l’évolution des symptômes causés par le tabagisme.

Cette enquête pilote en ligne, menée au Royaume-Uni,   se propose d’étudier l’utilisation des cigarettes électroniques pour le sevrage tabagique et les changements dans l’état de santé et les symptômes causés par la cigarette traditionnelle. Un échantillon significatif (n = 303) s’est inscrit par e-mail sur divers blogs et forums en Mai-Juin 2009. Les données ont été analysées par des chercheurs universitaires indépendants au niveau du projet tobaccoharmreduction.org.

Tous les répondants avaient  déjà fumé et 91% avaient tenté d’arrêter de fumer avant d’essayer la cigarette électronique. La plupart des répondants résidaient aux Etats-Unis (72%) et 21% en Europe. Environ la moitié (55%) était âgés de 31-50, tandis que 32% étaient âgés de 50 ans. La plupart (79%) des répondants avaient eu recours à des cigarettes électroniques pendant au moins de 6 mois et y ont recours totalement (79%) ou partiellement (17%), ou en plus de leur cigarette (4%).

La majorité des répondants ont déclaré que leur état de santé général (91%), toux du fumeur (97%), la condition physique (84%), l’odorat (80%) et le goût (73%) s’étaient améliorés depuis l’utilisation des cigarettes électroniques et aucun n’a indiqué que leur état avait empiré. Bien que les personnes dont la cigarette électronique avait complètement remplacé le tabagisme étaient plus susceptibles d’éprouver des améliorations en matière de santé et symptômes causés par la cigarette, la plupart des utilisateurs irréguliers avait observé une petite amélioration de leur état de santé

Nota-bene: l’échantillonnage en ligne implique que ce sont des utilisateurs de la cigarette électronique très motivés et passionnés qui peuvent avoir des expériences différentes de la moyenne des utilisateurs de la cigarette électronique, et donc, les estimations ne peuvent être extrapolés à tous les fumeurs ou  utilisateurs de la cigarette électronique. De plus, les résultats suggèrent encore que peu d’utilisateurs de la cigarette électronique  sont prêt à les utiliser pour remplacer totalement les cigarettes et il y a de nombreuses conversions. L’absence de disposition légale sur les cigarettes électroniques peut pousser certains utilisateurs à reprendre le tabagisme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here