Test : Kit Rover II de chez Aspire

0
291
Le Kit Rover II : un chouette petit kit de démarrage

Si vous avez été ou êtes encore fan du Nautilus X, Aspire ne vous a pas laissé tomber. Le constructeur préparait juste une nouvelle version : le Nautilus XS. Evidemment, il y a un kit correspondant, composé du clearomiseur Nautilus XS et de la box NX40. Revue de détails du Kit Rover II de chez Aspire.

Le Nautilus XS

Kit Rover II d'Aspire - Le Nautilus XS descend directement du Nautilus X et en reprend les caractéristiques principales
Le Nautilus XS

Le Nautilus X fut un grand succès pour Aspire. Notamment grâce à son flux d’air supérieur empêchant toute fuite de liquide. Le Nautilus XS va donc reprendre ce principe mais pas mal de choses ont changées sur ce nouveau modèle.

Le top cap

Premier point, le top cap. Celui-ci a été amélioré avec des ailettes de refroidissement de forme conique (c’est mieux pour le look n’est-ce pas ?). Sur ce top cap, nous allons trouver le réglage de flux. Une réglage enfin digne de ce nom. On ne va pas se mentir, celui du Nautilus X était assez nul ; mal foutu à manipuler, l’anneau de flux d’air était, en plus, à rotation sans butée. Le pire, c’était avec la couleur noire. On avait un mal de chien à savoir comment était réglé l’airflow. Et puis cet anneau était trop lâche et tournait tout le temps . Bref, c’était chiant.

Avec le XS, Aspire a corrigé le tir. Nous avons une vraie bague telle qu’on la connait sur à peu près tous les clearomiseurs. En plus, elle est moletée et possède des butées, évitant ainsi à la bague de tourner dans le vide. Que du bon en somme. L’ouverture, ou plutôt la double ouverture puisqu’il y en a une de chaque côté du top cap, est de type « cyclope ». C’est à dire en forme de fente. C’est ce qu’on appelle un airflow continu car on peut le régler à l’exacte ouverture désirée. On reprend en cela celle du premier Nautilus X. Je pense qu’Aspire aurait pu aussi prévoir des trous calibrés. Tant pis.

Le réservoir

Kit Rover II d'Aspire - Le Nautilus XS se remplit en dévissant le top cap
Le réservoir du Nautilus XS

Le réservoir du Nautilus XS ne change pas de celui de son prédécesseur. Une fois le top cap dévissé, on a accès directement au réservoir en verre avec la grosse résistance U-Tech au milieu. A défaut d’être ultra pratique pour l’ouverture, ce système offre un large accès au remplissage.

La résistance

La résistance U-Tech permet une arrivée et une sortie d'air par le haut du clearomiseur
Schéma de la résistance U-Tech

Comme expliqué au-dessus, la Nautilus XS est compatible avec le X pour ce qui est des résistances. Alors U-Tech, késako ? Et bien c’est une résistance dont le chemin d’air interne est en forme de U. Ce qui veut dire que l’air arrive par le haut, en relation avec l’airflow supérieur et ressort donc également par le haut (voir le schéma ci-dessus). Cela permet donc d’exploiter un airflow supérieur sans compliquer le profil du clearomiseur ; c’est la résistance qui fait tout le boulot.

Kit Rover II d'Aspire - Le Nautilus XS se démonte exactement de la même façon que le Nautilus X
Le Nautilus XS démonté
Kit Rover II d'Aspire - La base du Nautilus Xs est quasiment identique à celle du Nautilus X

Comme pour le premier Nautilus X, la résistance est accessible sans ôter le réservoir en verre. Mais bon, ça n’est pas forcément très pratique. En principe, vous devrez le retirer pour avoir un accès aisé à la résistance. Cela nécessite donc une vidange dudit réservoir. Si vous changez votre résistance réservoir non-vide, cela aura aussi pour effet de remplir le logement inférieur de la résistance. Du coup, vous allez visser une résistance neuve avec du liquide plein le fond de la base. Bof. A mon avis, il vaudra mieux vidanger le liquide même si nous n’avons jamais remarqué de problèmes particuliers à laisser du liquide au fond de la base. A vous de voir.

Bien entendu, les deux résistances du Nautilus X sont compatibles avec le XS, mais Aspire introduit une toute nouvelle résistance en 0,7Ω mesh qui va ouvrir le Nautilus XS au monde du RDL ou DL restrictif.

La box Rover II

Kit Rover II de chez Aspire inclut une box : la NX40. Nous sommes sur un kit débutant (en principe, quoique …). De ce fait, nous n’avons pas ici affaire à une box hightech. Et finalement, ça n’est pas plus mal. La NX40 se veut petite, jolie et simple d’usage.

Esthétique

La box NX40 est vraiment toute mignonne avec ses angles arrondis et ses couleurs flashy. Le design est sobre et élégant. On peut dire qu’Aspire a fait un effort d’esthétique dans un format très contenu de 65 x 36 x 24,5mm. Elle pourra même disparaître dans les mimines du vapoteur.

Caractéristiques

La NX 40 embarque une batterie de 2200 mAh, ce qui est fort honorable au vu de sa taille.

La puissance maxi est de 40W, ce qui est suffisant pour l’usage que l’on en fait avec le Nautilus XS. Aspire aurait très bien pu monter la puissance à 60 ou 80W, mais si l’on veut préserver une autonomie raisonnable, la puissance de 40W est tout à fait logique. De toute façon, le Kit Rover II n’est pas fait pour du power vaping. Dont acte.

La NX40 propose trois modes de chauffe :

  • Puissance variable (VW)
  • Tension variable (VV)
  • Bypass, dont on se demande toujours si ce mode sert vraiment à quelque chose. Mais bon…

Contrairement à certains réfractaires, Aspire est passé au port USB Type C. Et c’est tant mieux. D’une part parce que c’est plus fiable que le Micro-USB et d’autre part, parce que c’est réversible. De même, on va pouvoir charger la box avec une alimentation de 2A, ce qui garantit un temps de recharge bien plus rapide.

Écran

L’écran est de type OLED du Kit Rover II de chez Aspire est d’une taille de 0,96″. C’est petit, mais vu la taille de la box, difficile de faire mieux. En revanche, l’OLED apporte une belle finesse de typographie.

L’affichage est assez complet malgré la petite taille de l’écran. Vous trouverez ainsi :

  • Témoin de charge batterie en bargraph
  • Mode de chauffe engagé
  • Durée de la dernière bouffée
  • Puissance réglée ou tension (selon le mode)
  • Tension en volts ou puissance (selon le mode)
  • Valeur de la résistance

Petite coquetterie : l’allumage de l’écran se fait de façon progressive. Ca ne sert à rien, mais c’est quand même chouette.

Kit Rover II d'Aspire - La connectique de la box NX40 est de type 510
Pin 510 de la box NX40

Comme de bien entendu, la connexion du clearomiseur se fait sur un pin 510.

Utilisation

Sur ce point, on va aller très vite tant cette NX40 est simple et concise.

Vous avez, sous vos doigts, trois bouton : un « Fire », un + et un -. Donc, le « Fire » pour déclencher, + et – pour régler soit la puissance, soit la tension selon le mode de chauffe. Comme d’habitude, il y a des combinaisons de touches pour quelques fonctions supplémentaires :

  • 3 clics sur « Fire » : l’écran passe en mode furtif
  • 5 clics sur Fire, entrée et sortie du mode veille
  • Clic prolongé sur – et « Fire » en même temps : la box verrouille les paramètres.
  • Clic prolongé sur + et « Fire » en même temps : la box change de mode en cycle : VW puis VV, puis Bypass puis retour à VW et ainsi de suite.

Voilà. C’est tout. Simple, concis, efficace et suffisant pour 95% des usages.

Conclusion

Un joli petit ensemble que ce Kit Rover II de chez Aspire. La box NX40 est vraiment sympa, petite et avec pas mal d’autonomie. Quant au Nautilus XS, que dire pour ce clearomiseur dont l’ancêtre satisfit tant de vapoteur. Et franchement, l’upgrade est loin d’être superflu étant donné les améliorations apportées au Nautilus X. La vape est super agréable avec, on le sent bien, un flux d’air plus ouvert si on le souhaite. Les saveurs sont au rendez-vous et le rendu de vapeur très « smooth ». Honnêtement, rien que du bon dans ce petit kit primo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.