Test : Box LiMAX d’Innokin

0
370
Innokin Limax - Côté Droit

La LiMAX d’Innokin a été conçue pour le Zenith II. Un kit est d’ailleurs disponible, mais nous allons nous intéresser plus particulièrement à la box, le Zenith II ayant déjà été chroniqué ici même. La LiMAX est une petite box dotée d’un certain charme, fonctionnelle et destinée à un usage quotidien sans prise de tête.

Design

La LiMAX est compacte et les légères courbes aux quatre coins sont assez élégantes. La finition est plutôt sympa avec des parties en relief bien trouvées. On peut notamment relever cette multitude de « coups de poinçon » sur toute la surface de la box ; ceci servant de grip pour éviter les glissades malencontreuses.

Innokin Limax - Dessous

La coque de la LiMAX est réalisée en alliage de zinc. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus léger, mais ça a le mérite d’être résistant aux agressions diverses.

Innokin Limax - Ecran

L’écran se présente sur la tranche de la box, en position verticale. Il n’est pas très grand mais c’est bien suffisant pour un usage quotidien.

La LiMAX est livrée dans un petit emballage en carton recyclé, marque de fabrique d’Innokin depuis quelques temps déjà.

Innokin Limax - Plot 510

La connexion avec le clearomiseur se fait, comme d’habitude, avec un plot 510. On peut noter que ce plot est solidement fixé au châssis avec 3 vis. Une très bonne nouvelle lorsque l’on sait tous les problèmes engendrés par le simple sertissage du plot.

Chipset

Pour la LiMAX, la simplicité est de mise. On va retrouver les fonctionnalités bien connues sur les box d’Innokin comme les Kroma R, Coolfire Z50 et Z80. Ici, on va à l’essentiel. Pas de modes contrôle de température, courbe de chauffe et autres fonctions ésotériques. Ces fonctions sont certes appréciables pour les geeks et les utilisateurs avancés, mais dans un usage courant, cela ne sert pas à grand chose. Avec la LiMAX, on reste dans le fonctionnel. Mode puissance et puis c’est tout.

Ecran

L’écran est de type OLED et monochrome. Il affiche la puissance, la valeur de résistance, la charge batterie, la tension de sortie et la durée de la dernière bouffée. Vous voyez, pas d’extravagances là-dedans.

Puissance

La puissance de sortie est de 60W maximum. Ce qui est suffisant pour 90% des usages. En tout cas, c’est largement suffisant pour le Zenith II dont la résistance la plus basse ne dépasse pas 40W.

Autonomie

Concernant l’autonomie, Innokin ne s’est pas fichu de nous et la LiMAX offre un très honorable 3000 mAh. Ce qui correspond à un accu 18650 type VTC6 de Sony ou HG2 de LG. Cette autonomie va permettre de vapoter toute la journée sans problème, sauf si vous installez un clearomiseur de course et que vous vapotez comme un cochon à 60W.

Alimentation

La LiMAX possède un port USB de Type C. C’est de mise aujourd’hui, rares sont les dispositifs pourvus de port Micro-USB. Et c’est tant mieux. Déjà parce que l’USB Type C supporte un courant plus important ; donc une charge plus rapide. Et puis, il est réversible, moins fragile et est devenu une norme quasi universelle de tous les équipements électroniques.

Fonctionnement

La LiMAX ne s’éteint pas. Elle se met juste en veille, avec trois clics sur le bouton fire. Trois autres clics et la box sort de veille. L’écran s’éteint, lui, au bout de 5s.

A l’instar de bon nombre de dispositifs Innokin, la LiMAX ne se règle pas en appuyant juste sur + ou -. Il faut rester appuyé sur l’un des deux boutons avant que l’affichage de la puissance clignote. A ce moment, vous allez pouvoir changer votre puissance. Cela évite de dérégler intempestivement votre box, la LiMAX étant dépourvue de mode de verrouillage de paramètres.

En cliquant sur + et – à la fois, vous accédez à un affichage alternatif montrant le nombre de bouffées effectuées depuis la dernière remise à 0. Le compteur de bouffée se remet à 0 lorsque l’on place la box en mode veille. On y voit également la valeur de résistance avec quatre chiffres après la virgule. L’utilité de cela est à discuter. Enfin, on peut voir la tension résiduelle de charge de la batterie.

Conclusion

A l’usage, on se rend compte que la LiMAX est très réactive, même sans réglage de pre-heat. Bon point.

La prise en main est très agréable et naturelle. Il faut reconnaître que la LiMAX est vraiment compacte pour l’autonomie qu’elle propose. Le bouton fire tombe bien sous le pouce. On utilise cette box de façon très naturelle sans se poser de questions.

Le chipset est on ne peut plus simple. Cela plaira à la majorité des vapoteurs n’ayant aucun besoin de 36 modes de chauffe plus ou moins utiles. L’écran OLED affiche une bonne lisibilité. Rien d’extraordinaire de ce côté là ; il est identique à celui d’autres modèles Innokin et fait le job sans fioritures.

La LiMAX n’est pas la plus légère du marché, loin s’en faut, avec ses 163g. Mais c’est le prix de l’autonomie et d’une coque en métal suffisamment solide. On reste cependant dans les normes connues.

Au final, la LiMAX d’Innokin est une box très recommandable à tout vapoteur ayant besoin d’une batterie avec de l’autonomie, fonctionnelle mais pas moche et d’une taille raisonnable.

Caractéristiques de la box LiMAX d’Innokin

  • Dimensions : 39,7 x 26,5 x 79,2 mm
  • Autonomie : 3000mAh
  • Accus : intégrés
  • Puissance : 6W à 60W
  • Connectique : 510
  • Matériau : Alliage de zinc
  • Masse : 163g

Contenu du coffret de la box LiMAX d’Innokin

Limax d'Innokin - Coffret
  • Box LiMAX
  • Cordon USB Type A vers USB Type C
  • Manuel utilisateur
  • Carte de garantie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.