Test : Precisio MTL de chez BD Vape

0
573

Le MTL revient en force depuis quelques temps. Voici un atomiseur reconstructible qui risque fort de faire date dans le monde de l’inhalation indirecte : Le Precisio de BD Vape.

BD Vape ?

Mais c’est qui ça BD Vape ? Pas bien connu ce constructeur. Oui et non. En fait, BD Vape est la division High End de Fumytech. Ah oui, Fumytech, ça je connais. C’est le constructeur qui a commis le Crystal Ball RDTA, le très versatile Windforce RTA ou le Cyclon RDA. Et bien BD Vape, c’est la division haut de gamme dont on connait les mods basés sur du chipset DNA ou les mécas comme le Pury BF. Certains mods sont en bois stabilisé de très belle facture et dont le prix est à l’avenant.

Premier atomiseur

Le Precisio est donc le premier atomiseur High-End de Fumytech/BD Vape. Pour autant, les prix ne sont pas du tout au niveau de ce qu’on à l’habitude d’avoir avec les européens. Il existe même un modèle en revêtement DLC (Diamond Like Carbon) qui ne coûte que 6$ de plus que le modèle standard.

Finition

Si nous sommes dans le high end, nous pouvons nous attendre à quelque chose d’irréprochable. Et globalement, c’est effectivement le cas. Les pièces sont très propres, bien ajustées et les filetages, très fins, ne « crounchent » pas. Le plateau est très bien usiné et d’une finesse remarquable. Les vis de blocage sont à tête fendue, à visser avec un tournevis plat ; ce n’est pas courant.

Les matériaux sont en acier SS304 pour les parties métalliques et en Ultem pour le réservoir et le haut du drip tip. BD Vape a fait en sorte de limiter le nombre d’éléments et avec seulement 4 pièces, autant le nettoyage que les manipulations sont particulièrement faciles.

Airflow

Puisque nous sommes dans le monde MTL, c’est la première chose que l’on va regarder. Il s’agit donc d’un airflow situé en position basse. Le réglage s’effectue avec une bague moletée démontable et le constructeur a eu le bon goût de prévoir une glissière de guidage et de butée de cette bague. Mine de rien, ce petit détail montre que la conception a été soignée.

Du point de vue des réglages, on se rend compte que le Precisio va au-delà du simple MTL. En fait, il peut également faire du DL que l’on qualifiera de restreint ; un tirage moyen quoi. En MTL, vous trouverez 5 trous que l’on viendra boucher au gré de ses envies. A l’opposé, une ouverture de type cyclope assure le rendu DL.

Base

La base est très classique mais très bien finie. Les deux plots de montage disposent de deux ergots de part et d’autre des vis de blocage. Là aussi, c’est le genre de détail que l’on trouve dans les atomiseurs haut de gamme et cela évite que le fil sorte du plot et que l’on soit obligé d’effectuer un demi-tour sous la tête de vis pour que le fil reste en place.

L’air arrive directement sous le coil à l’aide de deux fentes très bien calibrées.

Le placement du coton s’effectue de façon très classique avec deux cuves de part et d’autre du plateau ; le liquide arrive par 3 petits trous en regard de chacune des cuves.

L’extérieur du plateau est fileté, nous allons voir pourquoi par la suite

Réservoir

Comme précisé plus haut, le réservoir est en Ultem. L’Ultem est une famille de résine à base de polyétherimide thermoplastique amorphe ou PEI offrant une résistance thermique élevée, une résistance et une rigidité exceptionnelles, ainsi qu’une large résistance aux produits chimiques. La partie haute de ce tank est filetée et vient se visser sur la partie haute en acier.

Pour finaliser le montage, la partie haute du réservoir se visse, par la cloche d’atomisation directement sur la base. Dommage que BD Vape n’ait pas pensé à prévoir un « juice control », à l’instar d’un Kayfun V5 par exemple. Cela dit, je n’ai eu aucune fuite à déplorer à ce jour.

Ne reste plus qu’à remplir son réservoir avec nos précieux liquides. Le haut de réservoir est percé de deux orifices « haricot » ; du très standard aussi.

Top Cap

Une fois le réservoir monté, il ne reste plus qu’à visser le top cap pour fermer le tout. Ce top cap offre une orifice 510 qui pourra accueillir n’importe quel drip tip standard.

Drip tip

Le drip tip livré est de type mi-acier/mi-Ultem. Ainsi, vos lèvres seront isolées de la chaleur, d’autant que ce drip tip est équipé d’ailettes de refroidissement.

Le ressenti

Alors, on va le dire d’emblée, ce Precisio est la révélation du moment. Autant dans le rendu des saveurs qu’avec les paramètres d’airflow, c’est un pur régal et d’une précision diabolique. Il porte bien son nom le bougre. La vape est onctueuse et il n’y a que très peu de perturbations aérodynamiques. Seul petit bémol, il est un peu bruyant. Mais rien de dramatique ; j’ai connu bien pire.

Le montage est franchement tranquille. C’est du très classique et pas plus difficile que ça. Le remplissage est à l’avenant. Finalement, la simplicité à du bon.

Pour ceux qui veulent jouer avec des gros nuages, le Precisio n’est pas adapté du tout. Ici, on fait de la vape sevrage tabagique et/ou pures saveurs. Je ne vais pas le cacher, c’est tout ce que j’aime et le Precisio est un vrai coup de cœur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.