Test : Le Zeus X de Geekvape

0
722

Le nouveau Zeus est arrivé. Le « dieu » des atos avait déjà fait parler de lui avec sa première mouture, puis son modèle double coil. Geekvape a une gamme impressionnante d’atomiseurs en tout genre, allant du Blitzen au Creed en passant par l’Ammit. Le Zeus est, sans conteste, un atomiseur dédié au power vaping. Le premier du nom innovait sur certains points comme le top airflow 3D et le plateau de montage horizontal. Mettons le Zeus X « à poil ».

Ouverture encore plus facile

Le premier Zeus avait inauguré une ouverture de tank plutôt facile de type « quart de tour ». En revanche, il était parfois un peu raide à manipuler. Le Zeus X change un peu la donne avec une ouverture vraiment « smooth » ; c’est du beurre.

Un drip-tip énooorme

Bon, on l’avait compris, le Zeus porte bien son nom. On est sur de la vape de « cochon ». C’est généreux et ample. Le Zeus X a encore augmenté la taille de son drip-tip. On enfourne sa vapeur comme si on prenait un grand bol d’air. Les amateurs de MTL vont devoir passer leur chemin. L’ouverture est de type 810 et le drip-tip est tout fin sur sa hauteur. Puisqu’il est 810, vous pourrez le changer par celui qui vous convient le mieux. Mais bon, il est assez agréable à l’usage et un autre modèle est présent dans le kit. La vapeur est plutôt chaude et il fait bien son job. Si vous souhaitez poser un drip-tip 510, un adaptateur est fourni.

Plateau double coil

Eh oui, le Zeus est passé définitivement du côté obscur du nuage. En cela, il reprend la physionomie du Zeus Dual RTA. Son plateau horizontal, sa marque de fabrique, garde la même philosophie. C’est un peu déroutant au début mais une petite nouveauté vient améliorer le système.

Le poste de montage est un peu surélevé, comme s’il était sur une sorte de socle, avec un bon accès en-dessous. Du coup, on peut ajuster ses coils sans trop se préoccuper de la longueur des pattes. Sur les deux anciens modèles, il fallait calculer et ajuster cette longueur afin de positionner le ou les coils correctement ; l’accès sous le plateau était bien trop exigu. Avec le X, on peut couper l’excédent de fil à posteriori. Bien vu.

On peut monter le Zeus X en simple coil aussi, mais je ne suis pas sûr que cela soit le but.

Les cloches sonnent

Le Zeus X apporte une nouveauté franchement intéressante au niveau de son airflow. Les deux premiers Zeus avaient une cloche solidaire du top cap et pas toujours facile à manoeuvrer. Cette fois, Geekvape propose une double cloche. Pourquoi ? Diminuer la taille de la chambre d’atomisation et améliorer le flux d’air par exemple ? La cloche principale accueille une petite soeur que l’on peut démonter. Déjà, cela permet un nettoyage plus facile. Ensuite, il faut reconnaître que la fermeture est plus aisée que sur le Zeus.

L’airflow du haut

Offrir un top airflow n’est jamais très simple. Cela réclame bien plus d’ingénierie et il faut se creuser les méninges. Le Zeus est un atomiseur top airflow depuis l’origine ; et on dirait qu’il s’améliore à chaque nouvelle mouture. Il est vrai que le Zeus X propose un flux plutôt agréable à vaper. Pour autant, c’est un airflow généreux et ouvert, mais pas autant que je le craignais. Des atomiseurs comme le Ello Duro d’Aspire ou un TFV 12, par exemple, on un flux d’air gigantesque, un peu démesuré, contrairement à nos poumons, qui eux, ne le sont pas. Enfin, ça n’est que mon avis. Il y a des gens qui aiment. J’avais quelques craintes à ce sujet sur le Zeus X. Finalement, cela reste dans les limites du raisonnable En tout cas, il fonctionne bien et son réglage ne souffre pas de défauts majeurs.

A l’usage

Je vais faire un aveu : j’aime bien ce Zeus X. En tout cas, plus que le premier. Le Zeus ne m’avait jamais convaincu, la faute à un cotonnage assez délicat à maîtriser et un démontage/remontage de base un peu pénible. Le montage du coil n’était pas au top non plus.

L’apport de la double cloche améliore nettement les manipulations mais aussi l’airflow. La vape est plus lisse et pas trop aérienne quand même. Globalement le rendu de saveur s’en trouve amélioré.

Le remplissage est vraiment un plaisir. La top cap 1/4 de tour est ultra facile à manipuler et d’une douceur ….

Le montage, lui, est plus aisé que le premier Zeus. Plus besoin de tordre son coil pour l’aligner avec les colonnes d’airflow (qui n’existent plus d’ailleurs). Après, on aime ou pas les posts horizontaux. Mais ça a au moins le mérite d’être moins encombrant.

Conclusion

Le Zeus X est et restera un atomiseur de cloud chasing ; qu’on se le dise. C’est de la vape ouverte mais au final, pas démesurée. Maintenant, il se révèle vraiment sympa à l’usage. D’une façon générale, le Zeus X est très agréable à manipuler.

Le plateau est prévu pour du double-coil, mais rien n’empêche de n’en placer qu’un seul. Finalement, ce Zeus X est une fusion du Zeus et du Zeus Dual, mais en mieux

En résumé, une nette amélioration des premiers modèles ce Zeus X, montrant un réel travail d’ingénierie. Peu de pièces, facilité de prise en mains et de montage sont les qualificatifs appropriés du Zeus X. Il ne lui manque plus qu’un juice control pour achever sa route vers l’Olympe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.