La prise de poids au cours de l’arrêt du tabagisme

Gardez la forme en vapotant

Gardez la forme en vapotant

La Vape pourrait aider les fumeurs en arrêt à contrôler leur poids.

Le gain de poids est souvent associé à l’arrêt du tabagisme.

Des chercheurs en Grande-Bretagne et en Nouvelle-Zélande ont trouvé une nouvelle utilisation potentielle pour les cigarettes électroniques chez les fumeurs qui veulent abandonner le tabagisme. Cela concerne le contrôle de l’appétit durant la prise de poids qui accompagne souvent le sevrage.

Dans une étude publiée dans la revue « Nicotine & Tobacco Research », les scientifiques ont constaté que c’est la nicotine dans les cigarettes qui rendait les fumeurs moins susceptibles de trop s’alimenter. Ils ont suggéré que la vape, qui contient de la nicotine ( mais pas de tabac ) peut aider à les empêcher de manger trop quand ils cessent de fumer.

Les E-cigarettes, qui vaporisent les liquides nicotinés, aromatisées, ont rapidement créé un marché mondial de la vape qui a été estimé à environ 7 milliards $ en 2015.

Le tabagisme, qui conduit à une maladie mortelle dans un cas sur deux, est connu pour supprimer l’appétit et les fumeurs qui n’ont pas pu arrêter disent souvent qu’ils continuent de fumer pour maintenir leur poids corporel. Les gens qui cessent de fumer du tabac disent souvent qu’ils ont grossi après avoir renoncé, et le risque de devenir plus gros peut dissuader les fumeurs de tenter d’arrêter.

 

Le point de vue des chercheurs

Linda Bauld

Linda Bauld

« Le gain de poids empêche certains fumeurs d’arrêter de fumer, donc nous avons besoin d’explorer d’autres moyens de les aider pour contrôler leur poids tout en éliminant les risques du tabac», a déclaré Linda Bauld, professeure de santé public à l’ université Stirling et directrice adjointe du Centre d’étude sur le tabac et l’alcool.

De nombreux spécialistes de la santé publique pensent que les e-cigarettes et les produits de la vape, constitue une alternative à faible risque par rapport au tabagisme, mais certains se demandent ce qu’il en est de leur sécurité à long terme en notant que ces systèmes ne sont néanmoins pas complètement anodins.

Le Pr Bauld rétorque « les avantages des cigarettes électroniques pour les fumeurs invétérés l’emportent largement sur les inconvénients, car le risque de vaper n’est que 5 pour cent du risque de fumer». Mais elle a souligné que son équipe n’a pas trouvé de preuves pour soutenir la promotion des e-cigarettes à des non-fumeurs qui veulent rester mince.

Les arômes salvateurs

Pour les fumeurs qui tentent de cesser de fumer tout en contrôlant leur gain de poids, les arômes alimentaires peuvent reproduire certaines des sensations ressenties en mangeant. Ceci, couplé à la vapeur et à la gestuelle pourrait jouer un rôle en aidant les fumeurs sevrés à manger moins.

Ces spécialistes de la santé, non directement impliqués dans l’étude, ont déclaré que ses conclusions étaient intéressantes mais qu’elles devaient aussi être considérées avec prudence, notamment en ce qui concerne les non-fumeurs et les non-vapoteurs.

diététique au cours du tabagisme

Susan Jebb

«La vape est une stratégie efficace pour aider les gens à arrêter de fumer et à améliorer leur santé. Si elle aide aussi les fumeurs qui tentent d’arrêter à limiter la prise de poids ce serait un bonus, qui n’est cependant pas encore démontré », a déclaré Susan Jebb, un Professeur de diététique en santé public à l’Université d’Oxford.

« Mais comme vapoter n’est pas tout à fait anodin et qu’il n’y a encore aucune preuve que cela aide à la perte de poids, cela n’est donc pas recommandé aux non-fumeurs »

Publié dans Santé, Sevrage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*