Température d’Atomiseur de Cigarette Electronique : Part 5

Nous nous intéressons aujourd’hui au temps de vaporisation d’une goutte de liquide déposée sur une résistance. Cela nous fournit des renseignements sur les temps d’utilisation de la cigarette electronique pour une bouffée, et les limites à respecter.

Les parties précédentes de l’étude sont disponibles : matériels et méthodes, température de l’atomiseur, régulation de la tension et dissipation de la chaleur.

Cigarette Electronique et Fumerolles

Pour réaliser les expériences où l’on a fait varier la tension, nous avons ouvert une électrode sur laquelle nous avons déposé une goutte de e-liquide. Celle-ci a été vaporisée par le courant qui traversait l’électrode. Il s’agit alors d’une utilisation de la cigarette electronique en dry.

Sur la vidéo suivante, vous pourrez voir, en imagerie thermique, les fumerolles de vapeur qui s’échappent du dispositif.

Temps de Vaporisation d’une goutte

Nous nous sommes intéressés au temps que mettaient une goutte pour se transformer en vapeur. Pour en avoir une idée, nous avons mesuré la température maximale de la résistance en fonction du temps, et regardé en combien de temps la température atteignait 250°C. Pour atteindre cette température, on doit d’abord vaporiser le liquide, ce qui se fait à des températures de l’ordre de 180°C. La montée jusqu’à 250°C ne peut se faire que si le e-liquide est vaporisé.

cigarette electronique temps vaporisation goutte
Temps nécessaire pour atteindre 250°C en fonction de la tension d’alimentation de la résistance.

Sur la figure, on peut voir que ce temps diminue avec la tension appliqué à la résistance de chauffage. En effet, la puissance injectée s’exprimant comme P=U²/R, plus on augmente la tension, plus la quantité d’énergie par seconde apportée au système est importante, moins il faut de temps pour vaporiser la goutte et atteindre 250°C.

Attention à la tension !

Le temps de vaporisation d’une goutte de liquide sera du même ordre de grandeur que le temps nécessaire pour assécher le centre de la mèche, en utilisation normale. Or, c’est quand le centre de la mèche est sec que la dégradation du liquide au centre peut avoir lieu. Cette courbe nous permet alors de faire un constat simple. En considérant qu’une bouffée normale dure 2s environ, il parait judicieux de ne pas utiliser une tension supérieure à 5V pour un atomiseur Ego C Joyetech SR=2.5 ohm ou à 4.5V pour atomiseur LR=1.8 ohm. En effet, au delà, les chances d’altérer le liquide et de créer des composés nocifs sont élevées. Plus généralement, il faut raison garder quant à la puissance utilisée sur votre cigarette électronique, particulièrement pour les utilisateurs de MODS.

 

N’hésitez pas à commenter ces articles. Ils nous donnent souvent des idées pour mieux comprendre les phénomènes en jeux et pour faire de nouvelles expériences dans le futur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *