Petite histoire de e-liquide : mon satanique e liquide RY4

Mes pérégrinations de vapoteur à la recherche d’un nectar adéquate, du e liquide RY4 au Tribeca.

Le fameux sigle RY4

Le fameux e-liquide RY4

Alors, aujourd’hui, j’écris pour le plaisir sur mon e-liquide préféré. J’en ai testé des drôles de jus pour e-cigarette semblant sortir d’une usine de pétro-chimie tchétchène, sûrement une bonne centaine et parmi ceux-ci, le seul survivant est le e-liquide RY4. Je l’ai utilisé pendant presque un an et demi avec ma grosse e-cigarette trafiquée. Le nom est très glamour, plus fort que le N°5 de Chanel,  il est censé représenter le quatrième liquide vapotable de l’usine chinoise Ruyan ( ça fait rêver). Ceci dit, il y a  RY4 et RY4 car sur la dizaine que j’ai essayé aucun n’avait le même gout et seul à survécu celui de i-vapour-elixir ( j’allais chercher mes petits liquides chinois sur un site anglais ). Les petites vapeurs issues de ma bouteille à tête de mort m’ont toujours fait un grand plaisir, même si je me suis toujours demandé ce qu’il y avait vraiment dedans.  Après quelques douces années d’intoxication incertaine, je décide de passer aux e liquides « normés » censés m’assurer une vapote pseudo saine. Je passe mes nuits de vapoteur sur internet pour chercher ces fameux  e-liquides « normés » et je tombe sur les halo purity. Ils sont certifiés être composés de PG et VG USP ( destiné à l’industrie pharmaceutique pour la fabrication de médicaments) et d’arômes FEMA GRAS (Generally recognized as safe) . C’est vrai qu’on parle toujours de la toxicité potentielle du PG mais jamais des arômes  et ceux ci sont les seules qui soient agréés par la food and drug administration (FDA). Quitte à arrêter la tueuse, autant ne pas inhaler d’autres toxiques plus insidieux, non?

halo-tribeca-15-ml

E-liquide Tribeca de Halo

Ils finissent tous dans ma poubelle après quelques taffes un peu comme tout ses amis de la gamme « fume ta e-cigarette en toute sécurité ». A deux doigts de revenir nourrir l’industrie chinoise des e-liquides, je tente malgré tout un halo purity saveur Tribeca et là, enfin, mes amis, je mets la main sur mon graal, un liquide encore plus joyeux que mon vieux RY4. Ça fait maintenant 3 semaines que je fais vrombir mon diffuseur avec mon nouveau nectar de toxico dans le plus grand des plaisirs. Reste a savoir ce qu’il y derrière ces fameuses normes mais peut être trouverai-je un jour l’information sur e-cigarette-recherche (message subliminal à l’égard de  mes collègues) => Sinon, je démonterai mon diffuseur et j’irai le jeter discrètement dans le spectromètre de masse de mon voisin ( mais j’aimerai évidement ne pas en arriver là 🙂

Publié dans Non classé Tagués avec : , , , ,
6 commentaires sur “Petite histoire de e-liquide : mon satanique e liquide RY4
  1. Jacques dit :

    Juste une petite mise au point. Les arômes sont peut-être estampillés FDA, mais jamais pour être fumés (cf. dans les tueuses) ou vapotés. C’est là le problème. Mais bon par rapport aux 7000 composés de la fumée de tueuse, y’a quand même de la marge, non?

    • Nicolas dit :

      Je me permet de répondre à la place de mon collègue Guilhem qui doit être encore la tête dans les vapes…
      Je m’élève haut et fort contre le terme fumer. De nombreux revendeurs et vapoteurs l’utilise à des fins commerciales pour les uns et par nostalgie ou paresse intellectuelle pour les autres. La fumée et le résultat d’une combustion. Elle est composée de microparticules de cendres et de produit de combustion plus quelques vapeurs.
      Les arômes ne sont donc jamais « fumés » dans une e-cigarette, ils atteignent tout au plus 150°C. Personne n’interdit l’utilisation de vanilline pour faire des crêpes que je sache et pour le coup, là il y aurait de la combustion. De caramel ou de citron dans les gâteaux. Il existe une publication d’une expérience qui a testé les arômes « vapotés » sur des modèles cellulaires. Ils se sont avérés cytotoxiques à des doses très élevées peu compatibles avec l’utilisation en « vapotage ».
      Mais bon, je suis d’accord sur le fond. Si il existe un risque avec la cigarette électronique, c’est d’abord par là qu’il faudra chercher.

      • Angelo dit :

        il faut interdire la e-cig, c’est tout.
        C’est très dangereux les gars.
        Jais eu un coup de file l’autre jour de la part de Philip, il ma tout expliquer gentiment et depuis je repris mes Marlboro.
        Je me sent mieux maintenant, beaucoup mieux.
        Pas d’incertitude de ma cause de mort et la vape, la vape, je la manque pas… je trouve qui jais assez de vapor dans ma douche.

  2. Nicolas dit :

    essayez au moins de découvrir ce que cache cette cigarette electronique car elle attire un bon nombre de fumeur appelés aussi vapoteur pour dire qu’ils ne risquent plus la dfumée.

  3. Bonjour
    J’hésite entre acheter du Halo Tribeca ou RY4 pour démarrer le vapotage. Pouvez vous m’aider à prendre la bonne décision.
    Cdl.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*