La cigarette électronique et le sport

 

cigarette électronique sport vttPersonnellement, j’ai fumé pendant pas mal d’années, et autant que je m’en souvienne, j’ai toujours fait du sport. Au début, ça me posait pas trop de problèmes, je veux dire, pas trop d’essoufflement, de contre performance, mais à la longue, insidieusement, les effets se font sentir. Comme cela arrive lentement on ne s’en rend pas vraiment compte. Mais le souffle commence à manquer, on tousse un peu pendant , un peu après. Comme on dit dans le jargon  » on crache les clopes  » et c’est d’autant plus flagrant quand on fait un footing en extérieur et que l’on peut vraiment cracher tous les 100m. Au lieu d’arrêter la cigarette, on fini par arrêter le sport. On se sent minable !

Je suis passé à la cigarette électronique depuis 2 ans déjà , et  j’ai repris le sport. Le moins que je puisse dire c’est que maintenant, j’ai mal au muscle bien avant d’avoir le souffle cours, je ne tousse plus, je ne crache plus et je me fatigue moins. Ce sont ces petits détails, qui me font penser que j’ai fait le bon choix.

Je reste conscient qu’aujourd’hui, je passe encore pour un geek un peu barré avec ma cigarette électronique. Je vois bien les regards circonspects qui m’entourent quelquefois quand je sorts mon eGo ou ma e-roll mais ca ne change rien, moi je sais au fond de moi que même s’il m’arrive de refumer une cigarette de temps en temps, je ne serai jamais plus l’esclave d’une addiction qui me ruine la santé et me tue peu à peu.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Hit Counter provided by Skylight