La glycérine végétale bio des e liquides pour cigarettes électroniques

D’où vient la glycérine végétale pour e-liquide ?

Glycérine destinée à la cosmétique

Glycérine destinée à la cosmétique

Définition

La Glycérine végétale est un des composants principal des e liquides pour cigarette électronique (35%) avec le propylène glycol (60 %) et les arômes (5%) (la nicotine est une option).

La glycérine végétale  est aussi dénommée glycérol ou propan-1,2,3-triol. Sa formule chimique est HOH2C–CHOH–CH2OH. La molécule de glycérol est à la base de tous les corps gras.

Glycérol + 3 acides gras = graisse (triglycéride)

 

Synthèse de glycérine végétale à partir de graisses

obtention du Glycerol

trans-esterification de l’huile de palme en diester

Histoire :

Au 17eme siècle, en faisant bouillir de l’huile d’olive en présence de plomb, le chimiste Scheele décroche les 3 acides gras de l’huile pour libérer le glycérol.

Production

Aujourd’hui on fabrique de la glycérine végétale  à partir de graisse modifiée, d’huile de colza, huile de palme et en séparant les acides gras du glycérol.

Le biodiesel ou diester : Depuis plusieurs années, vous n’êtes pas sans savoir que l’on (les occidentaux possesseur d’automobiles ) a poussé les agriculteurs du monde entier à cultiver du soja, du Colza afin de récolter des huiles pour fabriquer des bio carburants. Partant d’un bon sentiment et surtout de la raréfaction des carburants issus des matières fossiles (pétroles), cette agriculture intensive a provoqué des ravages en appauvrissant les familles et en provoquant des famines par raréfaction de la production de céréales pour l’alimentation.

NB : La fabrication du diester passe par cette réaction de trans-esterfication vu plus haut. Cette réaction produit le diester (biocarburant) attendu ainsi qu’une grosse quantité de glycerol dont on ne sait pas quoi faire. La glycérine est donc un sous-produit de la transestérification d’huiles végétales lors de la production d’esters méthyliques d’huiles végétales qui servent de carburants sous la dénomination de biodiesel ou di-ester. Il existe donc un gros stock de glycérine végétale. L’apparition de la cigarette électronique et des e liquides subséquent est donc une aubaine pour ces producteurs.

Le bio:

L’agriculture biologique est une méthode d’agriculture qui garantie :

  • l’absence d’usage des produits de la chimie de synthèse
  • l’absence de l’usage d’engrais minéraux chimiques de synthèse
  • l’absence de l’usage de pesticides de synthèse
  • l’absence de l’usage d’organismes génétiquement modifiés (OGM)

C’est donc une agriculture responsable qui favorise les méthodes naturelles en ayant recours à des engrais naturels, pesticides naturels. Elle garanti que les graisses à l’origine de la glycérine végétale sont produites à partir de plantes non traitées par la chimie de synthèse. Rares sont les champs de Colza ou soja qui n’utilisent pas l’agriculture intensive.

Huile de palme

On trouvera donc majoritairement à l’origine de ces graisses végétales, une huile que vous connaissez tous, l’huile de palme issue de la culture des palmiers à huile. Cette huile bien connue des amateurs de Nutella à mauvaise presse car:

  • haute concentration d’acide gras saturés
  • le développement des plantations de palmiers à huile est un phénomène qui constitue une menace importante pour les forêts en Asie du sud est et en Afrique.

C’est à mon avis un faux procès lancé par le lobby des céréaliers (colza, soja) des pays occidentaux qui voient ainsi leur business mis en péril par l’arrivée d’une huile à bas cout de revient en mesure de concurrencer les huiles traditionnelles (tournesol, arachide, soja, colza..). Une forme de protectionnisme comme on en a l’habitude. Qu’on commence à replanter les forêts que l’on a rasées en Beauce avant de demander aux autres de ne plus faire d’agriculture. Oupss, je m’égare…

Ces palmiers sont  pourtant facilement cultivés dans des conditions d’agriculture biologique car les cultivateurs des pays emergents, en Amérique du sud notamment, n’utilisent pas de chimie de synthèse. 

La glycérine végétale peut aussi être extraite de l’huile de maïs ou de soja. Il est bon alors de vérifier qu’elle est bien pure à 99.8% comme doit être tout produit destiné à l’agro-alimentaire (E422 ) ou à la santé et non pas destinée à la cosmétique. En effet, le marché de la glycérine végétale pour les cosmétiques ne nécessite pas une pureté USP pharmaceutical grade. Que préférez-vous vapoter ? une glycérine bio ou une glycérine pure ?

Pour exemple, le label ecocert que nous avons appelé ne fourni aucune certification bio pour des e liquides pour cigarette électronique ou pour l’agroalimentaire. Seule la glycérine végétale destinée à la cosmétique a droit à cette certification.

label ecocert

 

On voit donc que sous couvert d’une mention végétale, la glycérine est obtenu à partir de nombreuses transformations chimiques. Elle est surtout végétale parce que la glycérine de synthèse est plus couteuse à obtenir. Quel risque y a t’il à vapoter une glycérine végétale non destinée à la santé, nous n’en savons rien mais là encore, dans un marché de la cigarette électronique non régulé, nous préférons nous fier à des procédures connues plutôt que de prendre des risques. Vapoter oui, mais pas n’importe quoi !

Rappelez-vous qu’il n’est pas recommandé de vapoter un e liquide produit exclusivement à partir de glycérine, qu’elle soit bio ou pas. Un mélange tournant autour de PG/VG 70/30 doit toujours être privilégié pour éviter la chauffe trop importante des résistances.

 

 

 

Publié dans Découvrir, Santé
12 commentaires sur “La glycérine végétale bio des e liquides pour cigarettes électroniques
  1. Eric Lalbin dit :

    … »Que préférez-vous vapoter ? une glycérine bio ou une glycérine pure ? »

    Le marketing a déjà tranché pour nous, malheureusement : a force de subir l’argument « Bio » (de la part de fabricants opérant dans leur arrière-cuisine, souvent…), les utilisateurs vont orienter le marché et on risque de retrouver de plus en plus cette glycérine Bio dans nos liquides….

    Le marché de la vape devient fou…. 🙁

  2. joel dit :

    Bonjour,

    Débutant en vapotage, après avoir lu cet article et les autres sur les e-liquide, j’ai cherché à savoir quelle etait leur composition et quelle était l’origine de la glycérine. Et force est de constater que ces informations ne se trouvent pas (je ne vous parle meme pas de trouver la composition d’un arome). Je ne veux pas d’alcool et si je suis vos conseils, je veux un PG/VG 70/30 et un produit le plus bio possible. Lorsqu’on tape e liquide bio sur le net, on un paquet de fabrication francaise et la encore on se glorifie sans aucune précision de composition ou provenance exacte. Certain commence à remplacer le PG par d’autres solvants naturels mais n’en disent pas plus. Bref c’est la jungle et moi je sais pas quoi acheter surtout quand on sait que la majorité de la nicotine vient de chine….

    • Nicolas dit :

      Je comprends votre désarroi cependant, dans les e liquides, seule la glycérine et certains arômes peuvent être taxés de « biologique ». Cette glycérine biologique n’est pourtant pas destinée au marché agroalimentaire mais aux produits cosmétiques. Sa pureté est inférieure à la glycérine végétale dédiée aux produits de santé et à l’agroalimentaire (E422).La glycérine est classé par la US Food and Drug Administration (FDA) en tant que « généralement reconnu comme sûr « (GRAS) et est conforme aux spécifications de la Food Chemicals Codex (FCC), uni Pharmacopée américaine (USP), et Pharmacopée européenne (EP) E244. Elle est fabriqué selon les « bonnes pratiques de fabrication » (cGMP). Si vous voyez « Glycerine USP » « glycérine EP » « e liquide GRAS » pour generally recognized as safe, c’est bon car la glycérine végétale USP ou EP est généralement pure à 99.8%.
      Si vous ne voyez pas mention de la pureté ou que vous voyez 100% bio, c’est que cette glycérine est moins pure que les versions USP, EP. Maintenant, si vous préférez une glycérine bio à une glycérine pure, c’est votre choix.

  3. evaps dit :

    Excellent article à partager !

    merci

  4. Gladez dit :

    Bonjour,

    J’aimerai justement trouver des e-liquides qui contienent de la GV qui n’est pas d’origine d’huile de palme pour les raisons mentionnés ci-dessus, notemment la déforestation.

    En connaissez vous?

    merci,

    • Nicolas dit :

      bonjour,
      Non, je n’en connais pas. Et je suis du droit des peuples à disposer d’eux mêmes. Si les paysans souhaitent couper des arbres et cultiver des palmiers à huile, ce n’est pas moi qui vais les empêcher 😉
      Je préfère çà à la famine…

  5. Robert Mik dit :

    Donc ça veut dire que la glycérine végétale est faite à partir d’huile de palme (bio ou pas) et qu’on participe à la déforestation massive qui détruit toute les forêts en Asie en ce moment (extermination des orangs-outans, etc…). Mince moi qui croyait que ça polluait moins que les mégots 🙁

    • Nicolas dit :

      La grande peur de l’huile de palme est la même que la grande peur de la e-cig, sauf que les lobbies qui la véhiculent ne sont pas big pharma ou big tobbaco mais ce sont les céréaliers qui défendent leur pré carré.En ce qui concerne l’économie, c’est vrai. Ce point de vue occidental qui fait lui-même de l’huile de palme est une vision égocentrique. Toutefois, le discours est complètement différent de l’autre côté de la méditerranée. Là est tout l’avantage du web est de pouvoir s’informer bien au-delà du complexe culturo-centriste. Dans les zones concernées, donc de vraies personnes qui travaillent in-situ, avec de vrais journalistes qui sont sur place parlent plutôt épouvantés de greenwashing, de taxes coloniales et de protectionnisme des marchés européens, tout en mettant en avant que ce qu’ils font est plusieurs fois millénaires. Les plantations de palmiers représentent 5% du total des surfaces oléagineuses. Si on ne prend que les 4 principales huiles (palme, soja, colza, tournesol), ce chiffre monte à 7%. C’est-à-dire beaucoup moins que le soja (qui occupe 61% des terres), le colza (18%) et le soja (14%).

      • Balkis dit :

        Heu…reste qu’il y’a une destruction massive opérée pour l’industrie de l’huile de Palme.
        Dans ce bas monde quoi que l’on choisisse, on pollue…Ils : les industriels possèdent la planète et nous sommes dans la jungle du choix de produits.
        C’est une impasse.
        On est fait comme des rats au niveau de l’air et de notre dépendance nicotinique.
        Que faire ? C’est pas une blague la déforestation !

        http://www.dailymotion.com/video/x3aexag_video-indonesian-pesan-saya-kepada-yth-presiden-ri-saya-marah-21-10-2015_animals

        Message d’Aurélien Brulé, au président Indonésien Joko Widodo
        Je m’appelle Aurélien, je suis originaire d’Europe, mais je vis depuis 17 ans à Palangkaraya, dans la province centrale de Kalimantan.
        Je suis fier d’avoir obtenu la nationalité Indonésienne il y a 3 ans, car j’aime vraiment l’Indonésie.
        Mais Monsieur le président, permettez-moi de vous adresser aujourd’hui ma colère.
        -Je ne suis pas en colère simplement parce que mon fils a une infection respiratoire comme des centaines d’autres enfants.
        -Je ne suis pas en colère simplement parce que des milliers de personnes ont du mal à respirer, pleurent et prient de pouvoir revoir un jour le soleil.
        -Je ne suis pas en colère simplement parce que la forêt de Kalimantan est en train d’être détruite.
        Monsieur le Président, je suis en colère parce que toutes ces souffrances existent cause de l’industrie de l’huile de palme.
        Les décisions des gouvernements précédents et du gouvernement actuel, sont à l’origine de ce problème, tous les ans, et aujourd’hui le tout est aggravé par El Nino.
        Rien que dans la ville de Palangkaraya, au début du mois de Juin, j’avais identifié du ciel des dizaines d’incendies, pour l’expansion des cultures de palmiers… dans des zones de tourbières.
        À cette époque, au moment où la fumée n’était pas encore dans les actualités, tous les incendies pouvaient être encore éteints.
        Mais ce n’est pas arrivé. L’hélicoptère bombardier est arrivé 2 mois plus tard. Les équipes au sol, aussi fortes soient-elles, ne peuvent pas faire grand-chose lorsque les incendies sont trop grands, dans des zones de tourbière.
        Les propriétaires des terrains incendiés ne seront pas sanctionnés. Ce n’est pas moi qui vais vous apprendre, monsieur le président, que la corruption, le népotisme, les intimidations, sont fréquentes pour soutenir l’expansion des plantations de palmiers.
        Lorsque que vous avez, Monsieur le Président, pris la décision de faire de nouveaux canaux dans la province centrale de Kalimantan, vous n’avez fait que aggraver la situation. Ces canaux vont drainer la forêt, la sécher, et faciliter les prochains incendies…
        Monsieur le Président, je suis en colère, pas simplement en tant que simple activiste pour l’environnement, mais aussi comme père, mari, et quelqu’un qui aime vraiment l’Indonésie.
        Doucement les responsables de ces incendies nous volent notre santé.
        Est-ce que c’est ce que vous voulez Monsieur le Président ? Pour l’industrie de l’huile de palme ?

        • Pernet dit :

          Merci beaucoup Balkis, de partager cette lettre de quelqu’un qui est sur le terrain et qui voit chaque jour des pans de forêt partir en fumée avec toute la faune, et les peuples indigènes qui y vivent. Cela sert peut-être les céréaliers européens de critiquer l’huile de palme, mais ce n’est en aucun cas une intox, c’est une réalité terrible. Evidemment comme il n’y a pas d’alternative encore pour les e-liquide, je suppose qu’ici on préfère minimiser la catastrophe. Je venais sur ce site justement pour savoir s’il existait une marque qui n’utilisait pas de palme.

  6. Prevot dit :

    Bonjour,

    Aromazone
    Adepte du site pour la cosmétique, j hésite à me lancer sur l achat de leur GV, indiquée non bio mais pure a 99% pour ma vape. D’après ce que je comprends, il vaut mieux une GV pure que bio, alors 99% suffisent ils ( Vs 99,8%) à garantir la qualité de la glycérine ?

    Merci 🙂

    • Nicolas dit :

      Je préfères toujours utiliser un GV avec 0,2% d’impuretés que les médecins peuvent vous injecter dans le sang (USP) plutôt qu’un GV avec 1% d’impuretés que l’esthéticienne me met sur le visage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*