Test : Kit Zelos 2.0, le retour de la vengeance du Nautilus 2.

0
393

Le Nautilus …. L’atomiseur phare de chez Aspire et un, si ce n’est le plus grand, classique des atomiseurs. Après le premier du nom avec son réservoir de 5ml, le Mini, puis le X, nous avons vu arriver la version 2. Totalement différent de ses prédécesseurs, le Nautilus 2 ne manquait pas d’atouts, mais souffrait de certains défauts qui firent que le succès ne fut pas fulgurant. On lui reprochait des fuites intempestives et une maintenance pas très aboutie. Qu’en est-il de son successeur : le Nautilus 2s, que l’on testera ici avec la box Zelos, déjà présente avec le kit du Nautilus 2 premier du nom ? Focus sur le kit Zelos 2.0. C’est parti….

Unboxing

Le package est tout ce qu’il y a de plus classique. Surcartonnage noir avec photo du kit avec sa vraie couleur. Waaah, la classe ! Le cartonnage rigide noir est toujours d’aussi bonne facture avec la mousse de rigueur pour contenir l’atomiseur et sa box. Bref. Voyons l’intérieur.

Dans le package, on trouvera :

  • La box Zelos
  • L’atomiseur Nautilus 2s monté avec son coil en 1,8Ω
  • Un sachet de joints de rechange
  • Un tank Pyrex supplémentaire
  • Une résistance 0,4Ω
  • Un cordon de recharge USB/Micro-USB
  • Un drip-tip court curviligne en plastique transparent. Le drip-tip monté est aussi curviligne, mais long et en acier inox.
  • Une carte de garantie
  • Un manuel utilisateur, en anglais uniquement (pas bien ça)

Comme on le voit, ce kit Zelos 2.0 est bien achalandé. Et puis ajouter un pyrex de rechange est toujours de très bon aloi.

La box Zelos

                     

Autant le dire d’emblée, la petite box est identique à celle du premier kit : une petite box mono accu intégré de 2500 mA/h en capacité, simple et qui fait bien son job. Un bouton fire, un plus et un moins. Terminé. Pour un débutant, elle sera parfaite. Rappelons ce qu’elle propose.

Les modes de chauffe sont au nombre de 6 :

  • Puissance variable
  • Tension variable
  • Bypass
  • TC-Ni
  • TC-Ti
  • TC-SS

On accède au réglage en cliquant sur + et – en même temps puis l’on change son réglage avec + et -. Ici, point de réglage de contrôle de température avancé ; pas de coefficient de chauffe ni de mode curve. Le seul réglage possible en TC, c’est la valeur de puissance. On y accède en cliquant sur fire/- en même temps. On peut régler ensuite la puissance avec + et -.

Les autres réglages sont :

  • Blocage des paramètres avec fire/+ en même temps.
  • Mode furtif en cliquant trois fois sur fire
  • Mise en veille et sortie en cliquant 5 fois sur fire
  • Extinction de la box avec un clic long sur fire quand on est en mode veille

Ah oui. Petite touche d’élégance tout de même, le basculement automatique de l’écran d’un côté à l’autre. Il y a très peu de box offrant ce petit plus issu du montage d’un accéléromètre dans le chipset. Pas besoin de rentrer dans d’interminables menus pour adapter l’affichage selon que l’on soit droitier ou gaucher. Il faut le souligner. La recharge s’effectue par port Micro-USB, comme d’hab’.

Le pin est au format 510 bien évidemment.

Voilà. C’est tout. Une petite box assez simple et bien suffisante pour débuter. En tout cas, rien de nouveau par rapport au premier kit Zelos.

L’atomiseur Nautilus 2s

La nouveauté de ce kit est donc l’atomiseur. On garde le design général, mais Aspire a travaillé sur les défauts de son prédécesseur. En premier lieu, sur le remplissage. Terminé le dévissage de la cloche pour accéder au réservoir. Désormais, le top cap se dévisse, puis se glisse sur le côté à la façon d’un Melo 4 par ex. Pour le coup, c’est un excellent système qui a fait ses preuves en alliant facilité de remplissage mais aussi le blocage du top cap une fois qu’il est vissé. Très bon point. La capacité de ce réservoir est de 2,6ml

 

Ensuite, le changement de résistance. Bon, sur ce point, rien n’a changé en revanche. On est toujours obligé d’ôter le pyrex pour accéder au plateau et retirer/monter la résistance. Franchement, on trouve mieux comme conception de nos jours. Cela oblige à vider le réservoir pour changer la résistance. Dommage.

Les drip-tip on bien changé également. Monté en usine, on trouve un drip-tip curviligne long en acier. Pour le vapoteur qui aime une vapeur tiède ou froide, l’idée est très bonne. Pour ceux qui préfère une vapeur plus chaude, Aspire a ajouté au kit un drip-tip en plastique transparent court. En fait, c’est le même drip-tip que le premier Nautilus 2, mais en matière plastique.

Dernier point de changement : l’air flow. On garde les 5 trous du premier Nautilus 2, mais Aspire a ajouté un AFC à l’opposé des trous. Et en effet, cela manquait au premier Nautilus 2.

 

La vape

J’avais vraiment apprécié la vape du premier Nautilus 2. Lisse et très agréable. L’air flow  bien choisi permet bon nombre de réglages, allant du plus serré à l’aérien moyen. La Nautilus 2s introduit un deuxième airflow de type AFC (continu). On pourra, dès lors, régler au 1/10e de millimètre sont apport en air, et, de façon générale, apporter plus d’air que les 5 trous d’origine. Et cela s’explique assez facilement étant donné qu’Aspire introduit une nouvelle résistance de 0,4Ω. Le Nautilus arrive donc dans le monde du sub-ohm et dispose désormais de 4 résistances :

  • 1,8Ω
  • 1,6Ω
  • 0,7Ω
  • 0,4Ω

En ce qui concerne les fuites, il semble bien qu’Aspire ait résolu son problème. Je n’ai pas eu à déplorer ce genre d’incident. Cela dit, je continue à recommander à l’utilisateur de fermer l’air flow avant de remplir. Sait-on jamais …

Les deux drip-tips livrés sont fort agréables et adaptés à toutes les vapes. L’idée d’allonger celui en acier est excellente pour ceux qui préfèrent une vape tiède ou froide.

Conclusion

Le Kit Zelos 2.0 est un bon petit kit pour débuter mais aussi pour aller plus loin. La prise en mains est plutôt aisée, sauf pour le changement de résistance. C’est d’autant plus étrange que la version estampillée TPD permet un changement de résistance par le bas sans toucher au pyrex. Si, si, je vous assure. En revanche, la version TPD n’inclut pas de pyrex de rechange. Mais pourquoi donc avoir différencié les deux versions ? Les voies de l’empire du milieu sont impénétrables …. Et c’est fort dommage.

Nautilus 2s version TPD

Concernant la box Zelos, pas grand chose de démentiel, mais elle s’accorde très bien avec son atomiseur. Elle fait bien le job et, pour débuter, c’est tout ce qu’on lui demande. Malgré cela, si vous souhaitez vaper en contrôle de température, elle sait faire. En tout cas, elle est compacte, ce qui n’est pas un défaut, loin de là.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.