Test : Box Aegis Mini de GeekVape

0
783

Geekvape nous avait sorti la box de tous les dangers : l’Aegis. Une box conçue pour résister à tous les outrages de la vie quotidienne et assez unique en son genre puisqu’étanche et à la coque durcie. Cependant, elle était un peu lourde et encombrante avec son format d’accus 26650. Pour autant, une box résistante et étanche est un vrai plus pour les baroudeu.se.r.s et autres travailleu.se.r.s des environnements agressifs. Fort de ce succès, GeekVape propose sa version petit format de l’Aegis : l’Aegis Mini ; toujours aussi durcie et étanche mais tout petite.


Présentation de la box Aegis Mini

L’Aegis Mini reprend les codes esthétiques de sa grande soeur de 100W … mais en beaucoup plus petit. Son unique accu est intégré ; ce qui veut donc dire qu’on ne pourra pas le remplacer. De même, et contrairement à l’Aegis 100W, elle est équipée d’un port micro-USB pour la recharge. GeekVape a donc conçu un bouchon en silicone intégré pour assurer l’étanchéité de l’ensemble. On retrouve ce dos quelque peu bombé en simili-cuir avec couture, ce qui est fort joli il faut le reconnaître. Le détail est même poussé jusqu’à assortir la couleur du fil de couture avec celle du thème de la box. Le coffret est réalisé en carton épais et un câble de recharge est fourni.

Etant donné la multiplication des atomiseurs de plus de 22mm, l’Aegis s’affranchit du problème esthétique et pratique en proposant un connecteur 510 capable d’accueillir des atomiseurs jusqu’à 27mm. Une vraie bonne idée, malgré la petite taille de l’engin. Ce qui donne au, au final, une box au design asymétrique et arrondi qui tranche avec d’autres modèles très « carrés ». De plus, cette forme offre une très bonne prise en main.

Chipset

Le chipset de l’Aegis Mini est le modèle Advanced S de GeekVape, qui découle de celui de l’Aegis première du nom. Pas de couleurs sur cet afficheur, tout sera en monochrome. Il offre une puissance maximum de 80W et tous les modes attendus sur un chipset récent.

L’écran affiche de haut en bas :

  • Mode de chauffe
  • Puissance ou température selon le mode choisi
  • Charge de batterie
  • Valeur de la résistance en ohms
  • Intensité pendant la chauffe exprimée en ampères
  • Tension de sortie exprimées en volts
  • Compteur de bouffées

En ce qui concerne les modes de chauffe, nous avons :

  • Mode puissance standard
  • Mode TC en Ni (Nickel 200)
  • Mode TC en SS (Acier Inox)
  • Mode TC en Ti (Titane)
  • Mode TCR : contrôle de température avec réglage manuel du coefficient de chauffe
  • Mode VPC : mode courbe avec 5 points de puissance à 0,5s chacun
  • Mode Bypass : simulation de mode mécanique mais avec protections

On trouvera également un mode « lock » pour le verrouillage des réglages ainsi qu’un réglage de luminosité de l’écran.

Le constructeur mentionne un temps de montée très rapide et une grande précision pour ce chipset. Et en effet, il n’est pas fainéant le bougre !

Utilisation

Premier constat, l’Aegis Mini tient bien en main et est vraiment ergonomique. Toute petite mais pas trop avec un bouton fire tombe bien sous le pouce. D’une manière générale, les boutons sont bien dimensionnés. Le chipset est effectivement plutôt réactif sans équivaloir un Omniboard 4.0 par exemple. Pas de reproches à faire sur la prise en main.

Maintenant, qu’en est-il de ce pourquoi cette Aegis Mini se distingue des autres ?

On parle de protection IP67 pour l’Aegis Mini. L’indice de protection IP est un standard défini par la norme internationale IEC 60529 de la Commission Electrotechnique Internationale. Cet indice classe le degré de protection des matériels électriques face aux intrusions de corps solides (Poussières par exemple), et liquides (Eau, huile, etc…).

Qu'est ce que la Certification…IP67Qu'est ce que la Certification…IP67

Alors ? Etanche IP67 ? La réponse est oui. Nous l’avons testée et c’est bel et bien étanche à l’eau. Pareil pour la poussière. De même, le durcissement n’est pas une vue de l’esprit. Jetée par terre ou contre un mur, l’Aegis Mini résiste (presque) à tous les mauvais traitements.

Pour enfoncer le clou si j’ose dire, même dans le cas d’une très grosse chute ou d’un écrasement brutal, l’accu reste intègre. Je pense qu’on peut le faire dégazer avec un burin et un marteau, mais là, on serait clairement dans l’envie de détruire sauvagement son mod.

Conclusion

Franchement, cette box est sympa. Petite, ergonomique et vraiment très solide. On peut même la faire fonctionner immergée dans un verre d’eau. Pour le coup, les promesses sont tenues. Pour le reste, elle fait bien son boulot. Oh, ce n’est pas un chipset qui fait le café mais il est largement suffisant pour 95% des usages. Une vraie réussite de la part de GeekVape.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.